Les professionnels du tourisme néerlandais encore réservés sur l’état des réservations actuelles


Le journal professionnel Reisrevue a fait une série d’interviews auprès des tour opérateurs néerlandais pour connaître leurs sentiments sur les réservations actuelles des Néerlandais auprès des TOs et Agents de Voyages.  Selon eux ce sera une année difficile. Certes les réservations pour l’été prochain sont un peu mieux que l’année précédenteà même période,  mais le niveau de 2008 est loin d’être atteint. Les réservations pour la saison hivernale [sports d’hiver, soleil l’hiver, city trips, etc] connaissent une vague de rattrapage grâce aux ventes de dernière minute. La profession s’attend finalement  à un chiffre d’affaires équivalent à celui de 2009, mais on est loin de connaître une croissance, surtout pas au niveau des agences de voyages.

La grande majorité des entreprises est bien préparée à une année mitigée et difficile. Les grands tour opérateurs comme TUI, Thomas Cook, OAD et Sundio ont fait des coupes massives dans les charges, jusqu’à 20% pour certains. Le ‘Flexible trading’ [ventes flexibles] est devenu pratique commune pour répondre à demande actuelle. Cela signifie que chaque semaine l’offre disponible, aussi bien pour les départs à court terme que pour la haute saison, est analysée de manière très critique. Il faut vendre quand le client veut acheter. C’est dommage mais il faut parfois faire du dumping sur les capacités restantes. Les prix [en ligne] sont constamment mis à jour et revus.

Source : Reisrevue 02-03-2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s