Révision de la loi sur les conventions salariales pourrait avoir des conséquences considérables pour le marché MICE


Le gouvernement Néerlandais vient d’adopter une nouvelle loi, conçue pour simplifier les conventions salariales.

Selon cette révision, l’employeur devrait dorénavant réserver un montant forfaitaire de 1,5% de la masse salariale pour rembourser ses employés, soit leurs frais de transports, les incentives et les fêtes du personnel. Tous frais dépassant ce montant devront être pris en charge à hauteur de 80%. La révision de loi sera en vigueur dès janvier 2011.

Cette révision est a priori une bonne chose, mais elle inquiète la branche événements et incentives. Selon Marije Breuker, de SITE Nederland*, la révision de la loi pourrait toucher gravement ce marché: « C’est donner le coup de grâce au marché incentives, qui a déjà subi de forts contretemps ».

En effet, la nouvelle loi aura sans aucun doute des effets sur le nombre d’incentives et ce juste au moment où le marché commence à se redresser légèrement. Par contre, les événements à caractère éducatif, comme les kick-off et les congrès, n’en pâtiront pas.

* Society of Incentive Travel Executives est une organisation internationale regroupant 2000 professionnels dans le marché des incentives. Le siège se situe à Chicago. Le département Néerlandais est très actif sur le marché, compte 110 membres et représente la deuxième branche dans le monde.

Source: Communiqué de presse SITE Nederland et Feestelijk Zakendoen

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s