Le marché de la croisière se développe en Europe comme aux Pays-Bas


L’impact de l’industrie de la croisière sur l’économie européenne a de nouveau augmenté l’an dernier. Malgré la crise économique, ce secteur connait en effet la plus grande expansion sur le marché du tourisme. Le marché de la croisière s’est considérablement développé au cours de ces dernières années et le nombre de passagers et de destinations continuent d’augmenter.

La demande de (très) grands navires de croisière s’en voit ainsi accrue. La majorité des paquebots étant construits dans des chantiers navals européens, ces derniers profitent pleinement de cette évolution.

L’Europe reste en outre une destination importante (13% des itinéraires). L’an dernier, près de 5,6 millions de passagers commençaient leur croisière dans un pays européen soit une augmentation de 7,1%.

L’industrie créa 315.000 emplois dans toute l’Europe contre 308.000 l’année précédente. Selon Michael Thamm, membre du conseil d’administration de la fédération européenne de l’Industrie des croisières (ECC, European Cruise Council), ces chiffres montrent clairement l’importance économique et sociale de cette industrie en Europe.

Si le marché européen a doublé en 10 ans (et entre 2005 et 2010 il a connu une croissance de 74%) la capacité du marché est loin d’être saturée. Selon toute prévision, l’Europe présente encore le plus grand potentiel de croissance pour les années à venir. 

Un marché néerlandais en croissance de +31.7% en 2011…
La part des Pays-Bas est encore relativement petite bien que les grands ports de croisières tels que Rotterdam et Amsterdam gagnent en ampleur et améliorent de plus en plus leur position stratégique.
Les Néerlandais sont de plus en plus intéressés par ce type de vacances et même si les Pays-Bas ont encore un certain retard (par rapport à d’autres marchés telles que l’Allemagne par exemple) on distingue clairement une ligne croissante. Le marché s’est considérablement développé et le nombre de passagers néerlandais a fortement augmenté en seulement quelques années : en 2010, 65.511 passagers néerlandais avaient réservé une croisière de courte ou longue durée soit 5,1% de plus qu’en 2009. L’an dernier, le marché augmentait de nouveau de 31,7% et comptait plus de 86.000 passagers.

De par cette croissance continue, de plus en plus de compagnies se sont orientées sur le marché néerlandais. Cela se traduit par une augmentation du nombre de départs depuis les ports de Rotterdam, Amsterdam et Ijmuiden. L’an dernier, les ports de croisière néerlandais accueillaient 168 bateaux, cette année ce sont déjà 225 bateaux (dont 132 pour des voyages avec le même port de départ et d’arrivée).

De plus, les compagnies naviguent chaque année avec plus de bateaux vers les ports européens. Ainsi la compagnie Holland America Line desservira l’an prochain sept nouvelles destinations en Europe et en Turquie. De même, elle offre la possibilité de séjourner plus longtemps dans une dizaine de ports. L’offre de croisières dans les guides de voyages, sur les portails de voyages en ligne et dans les agences de voyages ne cesse d’augmenter. La demande de croisières fluviales est également en hausse, au détriment de la part de marché des séjours en autocar.

La fédération néerlandaise de l’industrie des croisières (DCC, Dutch Cruise Council) voit l’avenir avec un regard positif et aspire à court terme à atteindre 160.000 passagers de croisière néerlandais.

… malgré une image vieillotte à travailler
L’industrie doit cependant encore faire face à un problème d’image aux Pays-Bas. C’est ce que montre une étude du site Cruises.nu menée auprès de 1.000 personnes n’ayant encore jamais réservé de croisière. Une croisière est encore souvent perçue comme ennuyeuse et/ou monotone (54%) et destinée aux personnes âgées (78%). La crainte du mal de mer joue également un rôle (23%). En outre peu de personnes font véritablement la différence entre les différents types de croisière. La croisière a injustement une image vieillotte alors que les croisières en mer proposent justement une grande diversité de l’offre pour un large public comme des croisières pour les jeunes ou pour les familles.

Les tendances : une notoriété accrue et des séjours de plus en plus thématisés
Les croisières gagnent cependant en notoriété auprès de la clientèle et la propension à vouloir essayer ce type de voyage a largement augmenté.
Les croisières s’ouvrent également à un public plus large. L’évolution des bateaux, plus grands, plus luxueux, a permis de globaliser les itinéraires mais aussi de toucher des cibles différentes et plus larges.

On trouve ainsi de nombreuses croisières thématiques. Une des tendances va également vers l’offre de cabines individuelles et les compagnies proposent ainsi des concepts pour single. Mais elles ciblent tous les groupes démographiques tels que les séniors ou les familles avec enfants. Holland America Line et MSC proposent ainsi des tarifs et divers avantages aux familles (les enfants voyagent par exemple pour €1 avec leurs parents). Des programmes d’animation sont proposés pour les plus jeunes. La croisière devient en conséquence un mode de vacances familial de plus en plus accessible.

L’incertitude économique incite également les Néerlandais de plus en plus à préférer les vacances all-inclusive. C’est ce que conclut l’étude CVO de NBTC-Nipo Research. Ce concept all-in se voit de plus en plus proposé sur les bateaux de croisière et répond à la demande d’une clientèle de plus en plus soucieuse de son budget. MSC Cruises a ainsi vu le nombre de réservations considérablement augmenter. Principalement les familles avec enfants choisissent ce concept.

On trouve maintenant des croisières dans des classes de prix diverses et avec un bon rapport qualité/prix. Le bateau devient une destination en soi et l’expérience vécue lors d’une croisière est essentielle. Afin de mieux faire connaitre encore ce produit et d’améliorer son image auprès des Néerlandais, la fédération néerlandaise de l’industrie des croisières (DCC, Dutch Cruise Council) a désigné l’an dernier qu’octobre serait le ‘Mois de la croisière’. Un mois pendant lequel de nombreuses actions de promotion dans les agences de voyage et dans la presse sont réalisées et de nombreuses offres sont proposées.

Sources : Kenniscentrum Kusttoerisme / Travmagazine / Travelution / Cruises.nu

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s