Les Tendances aux Pays-Bas en 2017


Les Tendances aux Pays-Bas 2017 (Trends in Nederland 2017) est la dernière publication annuelle du CBS (le bureau néerlandais des statistiques, équivalent INSEE) qui a débuté en 1924 sous le nom de Statistisch Zakboek (carnet statistique). Cette édition présente une grande diversité de chiffres et tendances du CBS à découvrir. Le vieillissement en bonne santé de la population et l’augmentation des travailleurs en horaires irréguliers sont ainsi deux tendances notables cette année.

Plus vieux et en meilleure forme

Les seniors vivent de plus en plus longtemps et en bonne santé. Selon les derniers calculs du CBS, les femmes de 65 ans ont une espérance de vie de 21 ans, alors qu’elle s’élève à 19 ans chez les hommes. Il y a vingt ans, celle-ci s’élevait à 19 ans pour les femmes et 15 ans pour les hommes. L’espérance de vie sans incapacité physique a aussi augmenté.

Distance moyenne parcourue en vélo par personne par jour, 2015

Les seniors vont « bien » dans plusieurs domaines : plus souvent et plus longtemps ils habitent de façon indépendante, ont plus souvent qu’auparavant une propriété libre de toute hypothèque et sont plus sportives. Aujourd’hui, un senior entre 65 et 75 ans sur six a un abonnement à la gym, à la piscine ou à une autre activité. En plus, les personnes de plus de 65 ans utilisent souvent le vélo : les personnes entre 65 et 75 ans font du vélo en moyenne 2,6 kilomètres par jour.

Fietsafstand 2015

L’augmentation des horaires irréguliers

Le nombre d’employés ayant une relation professionnelle flexible continue à augmenter. En 2016, 1,8 millions de personnes – un travailleur sur cinq – avait une relation professionnelle flexible contre 1,1 millions en 2003. Le nombre de free-lanceurs et de personnel intérimaire a même doublé entre 2003 et 2016. Le nombre de personnes ayant un contrat fixe est passé de 5,7 millions en 2003 à 5,2 millions en 2016. Un travailleur sur trois en horaires irréguliers avoue préférer la flexibilité à la sécurité. La plupart d’entre eux dit être obligé de travailler en horaires irréguliers car ils n’arrivent pas à obtenir un emploi fixe ou viennent juste de décrocher un travail. Les désavantages de travailler en horaires irréguliers sont les grandes incertitudes en ce qui concerne leur travail et leurs revenus (moins élevés par exemple) comparé aux personnes ayant un contrat fixe. Les revenus diffèrent beaucoup selon le type de contrat, l’âge, la formation et la durée hebdomadaire de travail.

Source : Centraal Bureau voor de Statistiek 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s